La Femme vétérinaire suisse est... Technology-que

Les femmes vétérinaires font parler d'elles en Suisse.. Plus particulièrement le Dr Chloé Monthoux, vétérinaire indépendante d'une trentaine d'année, parle de son expérience dans deux titres de presse suisses: Migros Magazine & Terre Nature.

Portrait d'une vétérinaire itinérante et autonome, dans la vallée de la Brévine en Suisse. Spécialiste de la reproduction bovine, elle parle en faveur de la médecine vétérinaire rurale- explique Marjorie Born pour Terre Nature.

Pour l'occasion, BCF Technology est mis aussi mis à l'honneur (on vous promet qu'on a pas fait de placement de produit! :) ). L'ultra portabilité de l'échographe confère au Dr Monthoux, la liberté de mouvement dont elle a besoin lors de ses visites en ferme.

Ayez les mains libres et ainsi gagner du temps lors de vos visites.

Crédit photo: Terre & Nature.        Vétérinaire: Dr Chloé Monthoux

Voici quelques extraits: 

«Une vie en bottes

J’ai jamais voulu faire princesse! lance- t-elle en riant, avec une pointe d’accent neuchâtelois. J’ai grandi en bottes, à l’étable!»

Il faut dire qu’elle est née à Bière (VD) dans une ferme où on élève des montbéliardes. Elle passe beaucoup de temps avec les vaches, jusqu’à ce qu’elle s’aperçoive que sa préférée, Flora, a été vendue. Elle se tourne, alors adolescente vers l’équitation. Les gros animaux, toujours, ont sa faveur.

Nous la retrouvons dans l’étable de son compagnon, Jérémy Huguenin. Elle est équipée du casque de vision d’un échographe portable. «De nos jours le métier de vétérinaire est devenu très technologique. Non seulement on travaille sur ordinateur pour tout ce qui est administratif, mais nos instruments d’examen clinique ou d’intervention le sont aussi.» Liant le geste à la parole, Chloé Monthoux introduit sa sonde pour s’assurer que Polly, une red holstein qu’elle a inséminée il y a deux mois, est portante. L’image apparaît sur l’écran que consulte Jérémy. «C’est génial, le sexage - via l'écran à distance BCF - nous permet même de voir déjà qu’il s’agit d’une vachette!» - propos recueillis par Marjorie Born - Terre&Nature Magazine.

 

« Son champ d’action: de La ChauxdeFonds aux Verrières en passant par La Brévine. Une belle étendue pour cette vétérinaire rurale, spécialisée dans la gynécologie pour les gros animaux: «Je m’occupe surtout des vaches, de la reproduction à la mise bas, en passant par la gestation et les petits veaux. De temps en temps, on m’appelle pour des chevaux et je dépanne parfois pour un petit animal.»
En tout, deux-trois chèvres, quelques moutons, une dizaine de chevaux, deux porcheries et des milliers de vaches…

Pas peur des grosses bêtes
Cet après-midi-là, elle laisse Oona, son Rhodesian Ridgeback, à la maison et embarque son échographe. Le matin même, elle a déjà examiné une tumeur bovine, une toux de cheval, cautérisé une corne et investigué l’origine d’une fièvre chez une génisse.
Et là, elle file en direction d’une ferme au Cerneux-Péquignot – «J’en découvre
de nouvelles tous les jours!» – pour un contrôle de gestation. Vingt centimètres de neige fraîche, ciel obturé, déclinaison de gris. A peine arrivée, elle enfile une grande blouse verte, façon chirurgien, chausse une paire de binoculaires reliées à l’échographe, recouvre son bras d’un gant géant. Et examine une dizaine de génisses impassibles.
» - propos recueillis par Patricia Brambilla, Crédits Photos: Mathieu Spohn - Migros Magazine.

 

Pour obtenir les articles complets, c'est par ici.

Recevoir la newsletter

Vos intérêts:

IMV imaging sur YouTube

Parcourez notre contenu vidéos sur YouTube

IMV imaging Sur Youtube